Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

Teva s’engage contre la maladie de Parkinson

Fort de son succès depuis 6 ans dans la SEP (Sclérose En Plaques) avec AGIR-SEP, Teva lance, à l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, le programme AGIR-PARK* destiné aux professionnels de santé impliqués dans la maladie de Parkinson

Paris, le 11 avril 2012 – Teva annonce, à l’occasion de la Journée Mondiale de la maladie de Parkinson, le lancement du programme AGIR-PARK : Agir en Groupes d’Initiatives Régionales dans la lutte contre la maladie de Parkinson. Ce nouveau programme vient ainsi compléter l’initiative déjà prise avec AGIR-SEP et permet ainsi aux neurologues d’entreprendre des activités correspondant aux besoins spécifiques de leurs centres et de leurs patients, que ces derniers soient atteints de la sclérose en plaques ou de la maladie de Parkinson.
En effet, les programmes AGIR-SEP et AGIR-PARK font partie d’une opération de mécénat qui consiste en des programmes de soutien financier et d’accompagnement logistique à destination de spécialistes. Selon le Docteur Cécile DONZE, Médecin de Rééducation du Groupe Hospitalier de l’institut Catholique de Lille, « Le programme AGIR-SEP a permis de réaliser différents types de projets pour les patients atteints de sclérose en plaques, allant de la conception de livrets patient à des études cliniques, avec une liberté d’action et un soutien efficace tant sur le plan organisationnel que logistique. Je suis ravie d’apprendre que ces possibilités seront désormais étendues à la maladie de Parkinson. »
Plus précisément, les initiatives AGIR visent à aider les professionnels de santé à développer des projets de leur choix, qui répondent à des préoccupations régionales, autour de quatre axes majeurs incluant :

  • L’amélioration des outils de prise en charge des patients
  • La création d’outils de formation et d’information pour les professionnels permettant d’optimiser la prise en charge des patients L’apport de moyens logistiques pour soutenir la recherche
  • Le développement d’actions pluridisciplinaires permettant d’enrichir le dialogue avec tous les acteurs impliqués dans la prise en charge et le suivi des patients

Dans un contexte où il devient de plus en plus évident que la prise en charge de la qualité de vie des patients a un impact positif sur les coûts de santé, Teva illustre ici un modèle de partenariat qui améliore la coordination des soins et le rapprochement des professionnels de santé au service du mieux-être du patient et qui peut aussi contribuer à une meilleure gestion des coûts globaux de prise en charge des patients.

Les groupes AGIR-PARK
A travers AGIR-PARK, Teva apporte une aide financière annuelle à des équipes hospitalières constituées en « groupes » animés par un neurologue référent. Répartis dans toute la France, ces groupes proposent des actions, qui une fois validées, sont mises en oeuvre de manière pratique par une plateforme logistique qui est entièrement financée par le laboratoire.
Plus de 30 projets ont ainsi déjà été menés dans le domaine de la SEP à travers toute la France. Les projets relatifs à la maladie de Parkinson viendront se rajouter aux nouveaux projets attendus dans la SEP. Une réponse adaptée aux objectifs du Plan Parkinson de Juillet 2011.
Le programme AGIR-PARK a pour but de contribuer à améliorer les moyens d’une prise en charge coordonnée des patients souffrant de la maladie de Parkinson.
Cette initiative s’inscrit ainsi dans les trois objectifs principaux du plan Parkinson lancé en juillet 2011 dont :

  •  L’amélioration de la compréhension des spécificités de la maladie
  •  La structuration des soins et le développement d’actions pluridisciplinaires
  •  L’augmentation des moyens pour faire évoluer la prise en charge de la maladie.

à télécharger

Communiqué de presse PDF - 197.4 Ko
Haut de page