Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

Comprendre l’observance et agir

Ce qu’il faut savoir sur l’observance

Dans une définition simple, les chercheurs appellent observance « le degré d’application des prescriptions médicales par le malade : posologie, nombre de prises quotidiennes, horaires des prises, durée du traitement, recommandations corrélées. »1

Dans toutes les études, il existe un consensus autour du fait qu’un patient est considéré comme observant s’il prend au moins 80 % de son traitement.

L’impact de l’observance dans les dépenses de santé publique

10% des hospitalisations chez les personnes âgées de + 70 ans sont imputées aux erreurs dans la prise de médicament, soit un défaut d’observance (et 20% chez les octogénaires).

Le risque de survenance d’un accident iatrogénique chez une personne âgée vivant à domicile est de 50 pour 1000 (dont 27% sont considérés comme évitables)

1 Approche anthropologique des déterminants de l’observance dans le traitement de l’hypertension artérielle Sarradon-EckA1, Egrot M2, Blanc M-A3, Faure M1 2008.

Haut de page