Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

La pilule contraceptive

La pilule contraceptive au quotidien

Les contraceptifs sont différents moyens d’éviter une grossesse. Les plus répandus sont les contraceptifs hormonaux par voie orale ou pilules contraceptives.


Mieux comprendre les différentes sortes de pilules

Les pilules contiennent des hormones qui ressemblent à celles que fabriquent naturellement les ovaires. Il existe deux types de pilules :

Les pilules estroprogestatives
Les pilules estroprogestatives ou pilules « combinées » associent un estrogène à un progestatif.
Elles bloquent l’ovulation, empêchent les modifications de la glaire cervicale nécessaires à la progression des spermatozoïdes vers la cavité utérine et rendent la muqueuse de l’utérus impropre à l’implantation du futur embryon.

Les différentes pilules estroprogestatives se différencient par :

  • le dosage plus ou moins élevé en estrogènes
  • le type d’estrogène
  • le type de progestatif : pilules de 1ère, 2e, 3e ou autres (parfois appelées de 4e génération).
  • la répartition des doses d’hormones dans le cycle : pilule monophasique, biphasique, triphasique…

Le risque de phlébite associé
Les pilules de 2e génération sont recommandées en première intention : cela signifie que c’est par ce type de contraception qu’il est préférable de débuter une contraception orale. Cette recommandation est liée au fait que sous pilule, il existe un risque (rare) de faire une phlébite, c’est-à-dire un caillot de sang qui obstrue une veine. Ce risque est plus faible avec les pilules de 2e génération (20 cas pour 100 000 femmes) qu’avec les pilules de 3e génération (40 cas pour 100 000 femmes)1. Ce risque serait plus important pendant la première année de prise ou lors d’une reprise après une interruption de 4 semaines ou plus, chez les femmes qui fument ou en surpoids, en cas d’antécédents personnels ou familiaux d’accidents cardiovasculaires et de facteurs de risques intrinsèques.

Les pilules progestatives
Les pilules progestatives ne contiennent qu’une seule hormone, un progestatif, en quantité très faible.

Les pilules estroprogestatives et progestatives doivent être prises de façon régulière, tous les jours à la même heure si possible.

1 Source : Agence européenne du Médicament.

Haut de page