Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

Un laboratoire nouveau,
pour une nouvelle santé

La pilule contraceptive

Conseils sur la pilule contraceptive

Que faire en cas d’oubli de la pilule ?

Oubli de moins de 12 h pour une pilule estroprogestative et de moins de 3 h pour une pilule progestative.
Prenez le comprimé oublié immédiatement et poursuivre la plaquette normalement en prenant la pilule suivante à l’heure habituelle (même si 2 comprimés doivent être pris le même jour).

Oubli de plus de 12h pour une pilule estroprogestative et de plus de 3 h pour une pilule progestative.
Prenez immédiatement le dernier comprimé oublié et continuez la plaquette normalement en prenant les comprimés suivants à l’heure habituelle.
En plus du rattrapage du comprimé oublié, certaines précautions sont à prendre :

  • Il existe un risque de grossesse si vous avez eu un rapport sexuel non protégé dans les 5 jours précédant l’oubli ou si vous avez oublié plus de deux comprimés de la même plaquette. Dans ces cas demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien sans attendre.
  • Utilisez simultanément des préservatifs lors des rapports sexuels pendant au moins les 7 jours suivant l’oubli.
  • Si l’oubli concerne l’un des 7 derniers comprimés de la plaquette :
    • Continuez votre plaquette
    • Supprimez l’arrêt de 7 jours
    • Enchaînez directement une nouvelle plaquette (il est possible que vous n’ayez pas de règles).

Dans tous les cas, reportez-vous en priorité à la rubrique correspondante de la notice de votre pilule. Certaines pilules contraceptives ont des modalités particulières en cas d’oubli. Demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Associez la prise de pilule à un geste quotidien (démaquillage, brossage des dents…).


Pilule et vomissements
En cas de vomissements ou d’une diarrhée importante, survenant dans les trois heures suivant la prise d’une pilule, prendre un autre comprimé.

Pilule et tabac
L’association tabac et pilule oestro-progestative est dangereuse (risque d’accidents thrombo-emboliques) surtout après 35 ans. Si vous fumez beaucoup, le médecin peut vous proposer d’autres moyens de contraception (pilule microprogestative, stérilet).

Pilule et infections sexuellement transmissibles
La pilule contraceptive ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. Seuls les préservatifs vous protègent de ces infections. L’association contraceptif et préservatif est indispensable.

Pilule et autres médicaments
Certains médicaments peuvent être incompatibles avec la prise de pilule contraceptive, la rendant alors inefficace. Précisez toujours à votre médecin que vous prenez une contraception orale.

Pilule et hospitalisation
En cas de chirurgie programmée, de traumatisme, de fracture ou tout autre problème médical, signalez à votre médecin le nom de la contraception que vous utilisez

Pilule et voyage en avion
En cas de long voyage en avion, il est conseillé de vous lever toutes les 3 heures et de boire abondamment des boissons non alcoolisées.

Un suivi régulier
La pilule contraceptive peut convenir à la plus grande majorité des femmes, à la condition d’un suivi régulier. Depuis l’adolescence, et durant toute la vie, vous devez être suivies d’un point de vue gynécologique que vous ayez ou non une vie sexuelle active.

La prise d’une pilule contraceptive nécessite des examens de suivi réguliers (au moins une fois par an). Dans certains cas, vous devez également consulter votre médecin entre deux visites notamment si vous souffrez de maux de tête importants ou inhabituels, de douleurs dans le mollet, de vomissements, d’écoulements mammaires.

Pour plus d’informations, nous vous recommandons de consulter le site internet de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé sur http://ansm.sante.fr.

Haut de page